shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : $0.00
View Cart Check Out

PSG Club Montreal Blog Post

PSG Club Montréal

Goal.com : « Le Paris Saint-Germain a dominé le Real Madrid jeudi pour son deuxième match au Etats-Unis à l’issue d’une prestation très encourageante (3-1). »

Le Paris Saint-Germain a dominé le Real Madrid jeudi pour son deuxième match au Etats-Unis à l’issue d’une prestation très encourageante (3-1).

Après un premier match plutôt tranquille face à l’Inter Milan (3-1), le Paris Saint-Germain est nettement monté en régime jeudi pour affronter le Real Madrid devant 90 000 personnes à l’Ohio Stadium à Columbus. À 10 jours de la reprise de la compétition face à Lyon lors du Trophée des champions (6 août) les joueurs d’Unai Emery ont mis beaucoup d’intensité face à un adversaire qu’ils n’avaient jamais battu en quatre confrontations amicales.

Il n’a ainsi fallu que deux minutes à Jonathan Ikoné pour ouvrir le score à l’issue d’un raid solidaire bien aidé par un une deux malheureux avec Raphaël Varane (1-0, 2e). L’attaquant de 18 ans a marqué des points pendant les 45 minutes qu’il a passées sur la pelouse, après une prestation où le Français a alterné le très bon et le moins bon face à l’Inter Milan. Avec Lorenzo Callegari et Presnel Kimpembe, le joueur qui a failli rejoindre la Juventus cet été est celui qui a le plus joué depuis le début de la préparation parmi les jeunes éléments postulant à une place dans le large effectif parisien.

jonathan-ikone-real-madrid-psg-icc_btjwyeql2v1l19dygr6krh3km

Sous les yeux d’Olivier Létang, le directeur sportif adjoint arrivé lundi à Los Angeles, et du PSG Club Montréal qui a fait le déplacement, les Parisiens ont très vite perdu leur capitaine Thiago Silva, sorti après une béquille reçue à la cuisse (8e). Une blessure qui n’a pas ébranlé la forme du club français. Avant la mi-temps, Thomas Meunier s’est offert un doublé. D’une frappe du gauche de 20 mètres d’abord (2-0, 35e) et puis suite à un beau décalage de Lucas où le Belge a gagné son duel face à Casilla (3-0, 40e). Juste avant la réduction du score madrilène par Marcelo sur un penalty concédé par Serge Aurier (3-1, 44e).

Zidane change toute l’équipe à la mi-temps

Pour leur premier match de préparation, les Espagnols ont été logiquement moins performants physiquement que les Français. Zinedine Zidane avait prévenu mardi en conférence de presse que tout le monde jouerait. Le technicien a mis en action ses paroles en changeant toute son équipe à la mi-temps. Face à un Real Madrid qui ressemblait plus à la version Castilla (équipe réserve), les joueurs d’Unai Emery ont baissé pied, laissant le ballon à leurs adversaires, tout en essayant de placer quelques contres.

Comme face à l’Inter dimanche, l’entraîneur basque a gardé un 11 compact avec les seuls Benjamin Stambouli et Angel Di Maria entrés avant la 68e minute. À noter que Kevin Trapp a disputé toute la rencontre alors que l’Espagnol avait pris l’habitude d’alterner entre ses deux gardiens depuis le début de la préparation. Il faudra alors observer si Alphone Aréola dispute le dernier match de préparation face à Leicester samedi à Los Angeles. En attendant Unai Emery a prévenu, il veut encore du « travail, du travail et du travail ».

Loïc Tanzi, à Columbus

Leave a Reply