shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : $0.00
View Cart Check Out

PSG Club Montreal Blog Post

PSG Club Montréal

Vu du Das Bier : PSG – Amiens

La saison 2017-2018 du PSG débutait ce samedi 5 août au Parc des Princes. Mais l’événement de la journée, c’était évidemment la présentation en grande pompe de Neymar. Cette première rencontre se déroulait malheureusement sans ses débuts sur le terrain. Mais à l’instar de Jules César 2000 ans plus tôt, c’est avec les honneurs d’un Empereur que le brésilien a foulé pour la première fois le sol parisien sous ses nouvelles couleurs. Le romain avait fait de Lutèce la capitale des Gaules, les supporters rêvent que le brésilien face de Paris la capitale de l’Europe.

Et pendant ce temps-là au Das Bier…

Une poignée d’irréductibles supporters parisiens s’étaient rassemblés pour prêter allégeance au nouveau monarque. Café ? Bière ? Les deux ? Un choix difficile pour ce match. Nouveaux horaires obligent, celui-ci débute à 11h. La présentation de Neymar à 10h, difficile de se motiver en ce samedi matin pluvieux pour assister à l’arrivée du prodige dans la capitale. Mais malgré la météo et l’heure matinale, tous ont le sourire. Après deux semaines de rumeurs et de doutes, le natif de Mogi das Cruzes était enfin officiellement parisien.

« Vous avez-vu ce mec qui a dit sur Youtube qu’il allait sucer tous les zboub de Panam si Neymar venait au PSG ? Depuis hier il se fait bombarder dans les commentaires » s’amuse Olivier avec le groupe sorti dehors pour fumer avant le début de la rencontre. « Au moins, il peut se dire qu’il y aura Neymar dans le tas ! » renchérit Cédric.

Au comptoir, le sujet tourne aussi autour de l’auriverde, mais sous un autre angle. Doit-on être fier de ce transfert ? Pour certains oui. D’autres sont plus hésitants. Finalement Jo clôturera le débat : « On peut être heureux, mais y a pas de quoi être fier. Ce n’est pas comme lorsque l’on a attiré Ronaldinho au début des années 2000 ». Bref Neymar et encore Neymar !

Et le match dans tout ça

Car oui, tout le monde sait que la saison dernière, c’est en début de championnat que Paris avait perdu les points qui ont coûté le titre. Et face à un promu qui joue le match de sa vie comme initiation en ligue 1, c’est souvent tout ou rien. Dans ce genre de match où marquer vite est nécessaire, la composition d’Amiens ne laissait aucun doute sur leurs intentions de jeu : 5-3-2. Ils sont clairement venus chercher le 0-0.

D’entrée de match, les joueurs de la capitale ont posé le pied sur le ballon, mais l’attaque-défense restait cependant stérile. Au fil des minutes, les parisiens n’arrivaient toujours pas à trouver le chemin des filets. « C’est pas bon ça », s’inquiète déjà certains, « ils prennent de plus en plus confiance et ne lâcheront rien » s’énerve Stéphane.

Finalement, Cavani libérera la trentaine de supporters présents dans le Pub juste avant la mi-temps. Encore une fois, l’Uruguayen promet d’être une valeur sûre afin de gagner des shooters gratuits cette saison. Espérons que les pancartes de Dani Alvès et Neymar Jr soient prêtes pour la prochaine journée.

Mi-temps. Bière pour les uns, Mc Morning pour les autres. Les discussions tournent autour de l’attitude du Barça sur ce transfert, notamment l’envoi du dernier papier pour valider définitivement le transfert. Pour Olivier « c’est sûr qu’ils vont attendre les 30 jours pour l’envoyer ». Et il n’est pas le seul. Beaucoup pensent que le Barça ne va être réglo sur le coup. Il faudra donc peut-être patienter plus pour voir le prodige brésilien.

Le match reprend et Paris garde toujours le ballon. La physionomie du match ne change pas. Le PSG attaque mais ne marque pas. Malgré de nombreuses occasions, ce n’est pas l’avalanche de buts espérée. Toutefois, les amiénois ne sont pas suffisamment dangereux pour faire craindre à un contre dévastateur. Finalement, à la 81e minute, Cavani se transforme en passeur pour Javier Pastore. L’argentin inscrit son premier but de la saison pour le plus grand plaisir des pro-Pastore, qui ont bien mérité leur dose de Jagger. Souhaitons qu’il soit plus souvent sélectionnable cette année.

Le match se termine et le soleil est revenu sur Montréal. L’après-midi débute comme la saison et il faut en profiter. La satisfaction de la victoire efface la déception de ne pas encore avoir vu Neymar. Mais dans le fond tant mieux, cela offre l’occasion d’une 3e première pour le PSG Montréal Club en ce début de saison. Cette première qui rendra réel le rêve d’un été : Neymar est au PSG !

Gaëtan Dumuids